Les Grottes de Han

Les Grottes de Han

Escapade en Belgique

            Nous avons passé une journée merveilleuse en Belgique pour aller visiter le parc des Grottes de Han.

Nous avions rendez-vous à la gare SNCF le matin et nous avons pris la correspondance jusqu’en Belgique où nous avons dû prendre encore un bus pour arriver au village qui abritait le site de Han. Ce bus m’a ramené des années en arrière à l’époque où j’étais collégien et que je prenais le bus pour aller à l’école. Il était en très bon état mais son habitacle était estampillé « années 80 » pour le français que je suis. C’était très agréable de faire un retour en arrière comme ça.

 

Quand le bus nous a déposés au village, nous avons cherché un endroit où manger notre pic nique. Nous avons un peu marché dans les rue qui bizarrement cette fois ci me rappelaient la Bretagne car les maisons étaient de plein pied et qu’elles étaient construites avec des pierres de taille grises, très jolies du reste… Le seul détail qui nous ramenait en Belgique et aux pays du Nord en général était la taille des fenêtres qui était très grande.

Le temps était clément dans le petit parc publique que nous avons trouvé et où nous nous sommes restaurés. Puis nous avons préféré commencer par la visite guidée des grottes qui se faisait en flamand et en français successivement. Le guide était très sympathique et nous avons passé une bonne partie de l’après-midi à marcher sous terre et à visiter toutes les salles avec des stalagmites et des stalactites partout. Nous sommes entrés dans la salle la plus vaste d’Europe. Il y avait un spectacle son et lumières qui nous y attendait.

 

Quand nous sommes ressortis le soleil était bien haut dans le ciel et nous réchauffait agréablement. Nous avons alors pris un petit train qui nous a fait découvrir le parc animalier. C’était à mes yeux la partie la plus agréable de la sortie. Il y a eu bien sur des animaux comme les sangliers et les daims mais nous avons pu découvrir des animaux d’Europe plus rares ou plus « anciens » comme les chevaux de Prezwalsky, les tarpans, les aurochs, les bœufs des Highlands, les chats forestiers, les loups, des chouettes et des hiboux, des bisons ou même un lynx. Les enclos étaient spacieux mais nous avons pu voir tous ces animaux d’assez près. La part belle était réservée aux grands herbivores qui n’avaient pour ainsi dire pas de limite sinon celle de centaines d’hectares du parc mais le lynx par exemple était bien portant et ne semblait pas malheureux dans son enclos. C’est la première fois de ma vie que j’en voyais un et il était superbe. Si les enclos ne sont peut être finalement qu’un moindre mal pour ces animaux sauvages (ils ne peuvent pour l’instant plus vivre librement dans nos forêts), ils présentent cependant l’avantage de nous faire découvrir la beauté animale pour les citadins que nous sommes. Peut-être est-ce la une sensibilisation nécessaire pour leur réintroduction…

De retour au village, nous sommes allés boire un café, bavarder et faire plus ample connaissance entre adhérents des différents lieux du GEM. Quand le bus nous a ramenés à la ville de la gare qui nous ramènerait en France, nous n’avons pu résister à la curiosité (et à la gourmandise !) de goûter des frites belges dans un fast food. Elles étaient délicieuses et la gérante était plus sympathique que les commerçants français.

Il faut vous dire que l’on peut visiter le parc animalier à pieds. Le safari présente l’avantage d’un gain de temps (?) et de repos mais je regardais à regret les animaux s’éloigner quand le safari ne s’arrêtait que deux ou trois minutes pour les observer… Je me suis personnellement donné comme objectif de retourner à la journée au parc de Han pour ne voir que les animaux sur le parcours pédestre et prendre mon temps. Nous avons vu des paysages superbes, des prairies et forêts à perte de vue ou évoluaient des animaux en quasi liberté. C’était superbe !

 

Alexandre.

            

 

Pour plus d’informations sur les grottes de Han : http://www.grotte-de-han.be/fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *