LA MARCHE DES AMARRES

LA MARCHE DES AMARRES

Ce samedi   du début d’avril, nous avons pris le véhicule d’ensemble pour nous rendre dans le sud de la lorraine. A son volant il y avait Alexandre, a coté Yvette, moi j’étais sur la banquette arrière. Ce jour -là nous étions très peu nombreux pour   cette jolie ballade. Nous sommes arrivés dans le Piedmont vosgiens où nous avons pique-niqué au niveau d’une maison forestière au milieu des sapins. Nous nous sommes baladés aux alentours pour visiter le site, nous avons vu des étangs sans poissons. Puis on remonta dans le véhicule pour nous rendre au village de la Frimbole qui a été une frontière entre la France et l’Allemagne   à l’issu du conflit de 1870. On a pris le chemin des Allemands et sommes montés dans la forêt,   on s’est rendu   sur les ruines du château de Turquestein. Nous avons quitté la route principale pour visiter une autre maison forestière, allée du gros chêne. J’ai remarqué que le chemin était sableux. De retour sur le grand chemin nous sommes retournés au véhicule. Une fois sur la route du retour nous avons fait halte pour goûter sur la hauteur du village de Tanconville. On a regardé le panorama et la table d’orientation qui s’ y trouve. De là on a une superbe vue sur la ligne bleu des Vosges, c’était magnifique nous nous trouvions pas loin des Vosges, à proximité de la Meuse et de la Moselle ;

l’Alsace n’était pas loin. En tout nous avons marché sur au moins 10km. A refaire avec plus d’adhérents   du G E M l’oiseau Lyre.

DAVID

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *