Opéra – La Belle Hélène

Opéra – La Belle Hélène

La Belle Hélène

Grâce à un gentil voisin des amarres, qui nous a offert des places pour aller à l’opéra, j’ai assisté à la générale de l’opéra : la Belle Hélène.

C’était la première fois que j’assistais  à une opérette. C’est  une expérience à faire et à refaire, c’est super. J’avais  une fausse idée de l’opérette, assez vieillotte mais, c’est sûr, c’est un art ancien qui sait être moderne et drôle.

J’ai réussi à obtenir des informations sur cet opérette,  5 semaines de répétions et un an  d’écriture pour rendre cette oeuvre plus moderne.  Le texte ancien a été retravaillé pour être plus moderne et c’est drôle. Par exemple, la Belle Hélène se comparait avec les plus belles femmes du monde quand quelqu’un de son entourage lui a dit que  Kim Kardashian avait les fesses en plastiques ; ou bien lorsqu’un oracle se plaignant que un autre oracle allait venir a dit : «  je me fait urberiser ». L’opérette racontait l’histoire avant le début de la guerre de Troie, comment le prince troyen, Paris, a séduit la Belle Hélène pour l’enlever  à destination de la ville de Troyes.

A ma place, je voyais la fosse orchestre,  la scène. L’opérette est pour moi du théâtre musical avec l’assistance d’un orchestre classique, avec des comédiens chanteurs, avec des décors magnifiques, des jeux de lumière au service de la scène.

J’ai adoré plusieurs personnages comme l’Oracle, le roi Mélénas de Sparte et le personnage Achille avec des air Austin Power.

Je remercie tout le monde de m’avoir donné cette belle occasion de découvrir cet art joyeux et lumineux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *