Sensibilisation à la Nature

Sensibilisation à la Nature

  • Le Jardin Partagé

Qu’est-ce qu’un jardin partag ?

Un jardin partagé est un espace vert situé dans la ville gèreś par des voisins ou des habitants du quartier dans lequel il s’installe. Il aide à maintenir la biodiversité́ en milieu urbain et participe au développement local du quartier et à sa cohésion sociale.

Un jardin partagé est avant tout un lieu de vie ! Il réunit plusieurs habitants d’un d’un même quartier, désireux d’améliorer leur cadre de vie, retrouver un contact avec la nature ou apprendre et échanger des savoir-faire.

De cette manière, ils participent à la construction et la transformation de l’espace public. Mais contrairement aux jardins publics habituels, les jardins partagés sont créés et entretenus par les habitants eux-mêmes. Ils deviennent alors des espaces d’expression, de créativité́ et de solidarité́ !

Les jardins partagés peuvent avoir différentes formes et fonctions, pédagogiques, culturelles, sociales, professionnelles, etc.

Pourquoi un Jardin Partagé ?
C’est tout d’abord :
Un Lieu de vie et de création, lieu de détente et rencontre

Un lien avec la terre et les éléments naturels

Dans une vision plus générale, un lien social.

Une activité au grand air,

Le plaisir de produire

Une activité attractive et valorisante, source de fierté.

Partager, faire avec l’autre

Une responsabilité et une autonomie
Un apprentissage des pratiques agricoles (matériels, techniques…)
devenir acteurs de leur environnement.

Accomplir un travail qui a du sens

Être patient, attentif

De plus cela permet à nos adhérents des rencontres avec des professionnels (jardiniers), découverte, visite de jardins bio, floraux…, balade en forêt : ramassage herbes, champignons…repas cuisinés avec les produits récoltés.

Le Jardin sera un jardin Bio, des Senteurs et Fleuri.

Les objectifs :

  • Proposer une autre forme de moyens pour participer à la vie collective
  • Créer un moment convivial entre adhérents grâce à la découverte et l’échange autour de la création d’un jardin
  • Découvrir la faune et la flore et enrichir ses connaissances du monde vivant.
  • Promouvoir des techniques de jardinage respectueuses de l’environnement.
  • Permettre à des personnes souvent stigmatisées de prendre part activement à l’élaboration, la réalisation et l’évaluation d’un projet au travers d’une dynamique de groupe.
  • Valoriser chacun dans sa pensée, ses connaissances et ses savoir-faire avec le soutien du groupe (mise en place, communication, accueil, animation, préparation…)
  • Favoriser un dialogue actif entre les participants afin de mieux se connaître.

 

 

  • L’Atelier Vert

    Année 2017

Trois sorties ont eu lieu cette année avec l’atelier Vert :

  • La Permaculture : compréhension et découverte de cette philosophie. Nous sommes allés avec Clément dans son jardin où il nous a expliqué la définition de la permaculture et montré dans les faits comment il s’en servait pour être cohérent et respectueux de la nature. Nous en sommes repartis avec plein d’infos dans la tête que nous transposerons dans notre futur jardin.

Voici quelques définitions de la permaculture:

Wikipedia: La permaculture est une méthode systémique et holistique de conception d’habitats humains et de systèmes agricoles inspirée de l’écologie naturelle (biomimétisme) et de la tradition.

Le petit Robert: Le permaculture est un mode d’aménagement écologique du territoire, visant à concevoir des systèmes stables et autosuffisants.

Une autre définition sans source: La permaculture est une science de conception de cultures, de lieux de vie, et de systèmes agricoles humains utilisant des principes d’écologie et le savoir des sociétés traditionnelles pour reproduire la diversité, la stabilité et la résilience des écosystèmes naturels.

Les trois piliers de la permaculture

Pour définir vulgairement la permaculture, on pourrait dire que c’est un mode d’agir et une façon d’appréhender la vie de façon durable et logique en interaction avec la vie plutôt que contre la vie. Ses trois piliers sont prendre soin des hommes, prendre soin de la terre et produire et partager équitablement les ressources.

L’un de ses buts est de rendre la terre indéfiniment fertile en prenant en considération la biodiversité des écosystèmes. La permaculture n’est pas une entité à part entière mais plutôt un ensemble de techniques, pratiques et comportement en symbiose avec la Vie et ayant pour but une production agricole durable. Un de ses principes fondamentaux est l’économie d’énergie (carburant, travail mécanique) ainsi que le partage des surplus.

Il faut prendre en considération les aspects du terrain sur lequel vous allez cultiver vos fruits et légumes. C’est pour cela que la permaculture utilise des notions d’écologie, d’agriculture biologique et de paysagisme. Elle est très attentive aux interactions entre les saisons et l’écosystème afin que celui-ci soit durable. Il ne faut pas prendre et analyser chaque élément individuellement mais plutôt comme un ensemble.

La permaculture a pour objectif l’agriculture intelligente sans destruction de l’environnement et avec des coûts minimaux. La méthode de conception d’un système de permaculture se fait en appréhendant le projet dans sa globalité. Elle peut être pratiquée par tous et chacun peut développer son propre système de principes. Les connaissances en la matière s’affinent et accentuent l’enrichissement d’une base déjà existante.

source : http://www.permaculteurs.com/definition-de-la-permaculture/

  • Les Abeilles : Dans le cadre de la sortie nature organisée par Yann, nous sommes allés au Tonnoy voir quelques ruches, la journée était ensoleillée. Nous avons quitté une route principale pour une route de grève qui nous a conduit   sur le lieu des ruches. Nous étions   plusieurs adhérents du GEM l’Oiseau Lyre. Certains ont revêtu une combinaison pour approcher une ruche pendant que d’autres photographiaient. Yann nous a expliqué comment fonctionne une ruche qui peut produire, par an, 2 à 20 kilos de miel. Il nous a parlé des différents produits de la ruche fabriqués par les abeilles : la cire, la propolis, la gelée royale. Les abeilles sont sensibles à la pollution, aux pesticides et autres engrais chimiques, même aux ondes électro- magnétiques, ce qui fait que dans certaines campagnes elles se sacrifient. Et quand elles sont trop nombreuses elles constituent un nouvel   essaim avec une reine qui donne naissance à des ouvrières. Les reines vivent plus longtemps que les ouvrières. Puis nous avons gouté des miels de provenances différentes.

 

  • La cueillette de plantes sauvages comestibles et la fabrication de limonade au sureau

Recette :

  1. Mettre tous les éléments dans une bonbonne et placer celle-ci au soleil pendant 4 à 5 jours, remuer régulièrement.
  2. Filtrer.
  3. Verser dans des bouteilles à limonade et fermer hermétiquement.
  4. Exposer la boisson encore 7 jours au soleil, des bulles vont apparaître, puis conserver au frais.
  5. Pour ouvrir les bouteilles, user de précaution, la limonade est gazeuse.

 

 

          Année 2016

grenouille     balade-au-tonnoy

Nous avons mis en place un partenariat avec l’association  « L’atelier Vert » qui nous propose chaque mois un atelier autour de l’éducation et la sensibilisation à l’environnement. Dans ces ateliers, nous allons apprendre à connaître la biodiversité lorraine (observation amphibiens, castors, migrations…), développer nos facultés créatrices (photogrammes, musique verte…), agir positivement pour l’environnement en valorisant l’investissement personnel (chantier de gestion).

L’Atelier Vert est une association type “loi 1901” au service de la nature. Créée en novembre 2009, son siège social se situe Dombasle-sur-Meurthe (54), ses bureaux à St Nicolas de Port.

Né de l’initiative d’un petit groupe de personnes sensibles aux questions environnementales et provenant d’horizons très variés, L’Atelier Vert s’est donné plusieurs objectifs :

  1. Éduquer et sensibiliser à l’environnement
  2. Protéger la nature
  3. Animer différents territoires et acteurs locaux autour de projets liés à l’environnement.

http://www.lateliervert.org/

Programme de l’année :

° Mars : Présentation et Diaporama amphibiens

° Avril : Photogrammes

Photogramme réalisé par un adhérent
Photogramme réalisé par un adhérent

° Mai : Musique verte et jouets rustiques

° Juin : Soirée Castor et Chauves-souris (Moselle sauvage à Tonnoy)

° Juillet : Découverte des invertébrés aquatiques et réalisation d’un IBGN

rosieres-aux-salines           cocon-libellule

° Août : Participation au Festival Sauvage en lien avec le projet Itinérance Land Art : création d’une oeuvre ayant pour thème « la Chauve-souris ».

° Septembre : Part. Création d’une mare, Art-sur-Meurthe

° Octobre : Bricolages :nichoirs, mangeoires etc…

° Novembre : Sortie découverte des oiseaux migrateurs

° Décembre : Tressages sauvages, réalisations en osier