SPECTACLE THEATRAL

SPECTACLE THEATRAL

Nous avons étaient, à deux représentations proposés par notre partenaire la Manufacture de Nancy:

  • Le dictateur

 

J’ai assisté en autonomie à la pièce de théâtre, le dictateur, le 15 novembre 2018 au Théâtre de la Manufacture.

Je remercie les amarres pour avoir fait un superbe partenariat avec la manufacture, cela permet de voir de magnifiques spectacles à des supers prix.

Le dictateur   ateur est un vieillard qui vit ses derniers instants avec ses souvenirs d’enfant, d’adulte, de dictateur. Magnifiques lumières au service de la scène.  Il y avait un seul acteur  sur scène utilisant des objets, donnant vie  à ses paroles.

J’ai adoré, car jouer seul sur scène, n’est pas facile et 1 heure en plus, c’est super, cela m’a donné des ailes.

Louis mickael

  • SULKI /  SULKU

 

Vous vous souvenez de l’image de la mort de Sardanapal peint par Delacroix ? Eh bien, ça date, ça ne bouge pas, on  n’est pas éclaboussé par le sang, ça ne  sent pas la poudre, on n’entend pas les cris ou les pleurs. Voilà pourquoi l’art de notre quotidien  dépasse largement  celui des musées : les attentats, les guerres, la misère, les cris et les pleurs, les poux et les suintements, il y en a tout les jours et partout, dès que l’on sait porter le regard sur la vie et sur les autres. Le quotidien ? Le pape lui- même  va bien acheter les croquettes pour ses chats ! Voire… : La télévision n’ a pas d’ anus, tout entre et tout sort par le même trou ; on rase l’ autre avec toutes nos bonnes raisons pour excuser un retard ; c’est le ballon, sur le terrain de foot, qui empêche la paix  entre les  humains quand on assiste au match. Tout compte fait, Sulki et Sulku, c’est moi avec mes potes, on a des références, on parle intelligemment, et on se rend compte qu’on  n’est que  des crétins en train de prendre posture. Sulki et Sulku, ce sont des clowns  qui regardent le monde  sur les sujets qui l’occupent, se moquent gravement et nous font rire. Costumes originaux, déplacement sur scène à la hauteur. Un peu d’éclairage bien venu. Dommage que le décor ne soit pas plus accompagnant  de ce texte vraiment très bon.  Mais en fin de compte, une idée et une opinion ce n’est pas  la même chose, faire un commentaire, c’ est une idée, dire ce que je dis, une opinion ; j’aurais aussi appris ça.

ISABELLE

Sulky, Sulku sont les deux  personnages de ce spectacle. Ils sont  dynamiques et conversent beaucoup. Leurs costumes sont colorés et le décor  est sobre et lumineux. Sans cesse en  mouvement, quelques disputes alimentent un discours fantaisiste, parfois  dénué de  raison  apparente. Les deux  personnages  sont très vivants  et leur logique reste leur meilleure ligne de partage et d’amitié. Quel beau spectacle.

DAVID

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *